Tahar Hadjar souligne la nécessité de « Evaluer » le système LMD

Tahar Hadjar souligne la nécessité de « Evaluer » le système LMD

Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Tahar Hadjar a souligné mardi à Alger, la nécessité de « évaluer » le système de l’éducation LMD (licence, master, doctorat baccalauréat).

Parlant lors d’une cérémonie organisée à l’Université d’Alger 1 (Benyoucef Benkheda) à l’occasion de la célébration du 59e anniversaire de la Journée nationale des étudiants, le ministre a dit que le système LMD doit être « évaluée » pour déterminer sa positif et négatif des points.

Il a également souligné que l’évaluation du système et ses actualités en Algérie « nécessite la contribution de toutes les composantes de l’université (organisations d’étudiants, les élèves, les enseignants et les acteurs socio-économiques).

Hadjar a souligné que ce système «est un processus utilisé par les États pour améliorer la sortie de l’université. »

« En dépit de ce qui est dit à propos de l’université algérienne, il reste capable de former des étudiants avec une base scientifique solide en mesure de leur permettre de prendre les premiers rangs des plus grandes universités du monde, » a-t-il dit, tout en appelant les étudiants à « la confiance » dans l’université de leur pays.

A propos les évaluations de système, nous pouvons parler également de l’évaluation des établissements universitaires en utilisant un appel d’offre en Algérie d’acquisition ou de restauration des équipements.