Le gouvernement veut augmenter le prix du Gasoil

Le gouvernement veut augmenter le prix du Gasoil

Pour éviter d’en importer d’avantage : Le gouvernement veut augmenter le prix du Gasoil

La demande nationale sur le gasoil enregistre, depuis quelques années, une hausse de 10 % annuellement, de quoi inquiéter le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, qui a affirmé que des mesures doivent être prises pour freiner cette progression, avant que l’Algérie ne soit amenée à rationaliser le carburant, à l’instar de l’Iran.

Ces mesures se traduiront par l’introduction de nouvelles taxes et la suppression de certaines autres pour décourager l’utilisation du gasoil et encourager, en revanche, d’autres carburants comme le GPL/C et le gaz naturel compressé.

Elles devraient probablement être proposées dans la loi de finances pour 2008 dans le but d’entraîner une hausse des prix du gasoil dès l’année prochaine et la baisse des prix d’autres carburants. «Nous sommes entrés dans une longue période de changement qui va se traduire par des prix du gasoil plus chers», a déclaré le ministre, en insistant sur le fait que les députés de l’APN doivent comprendre la nécessité de ce changement et ne pas être réticents dès qu’il s’agit d’une hausse des prix du carburant.

C’est d’ailleurs pour s’assurer que cela ne soit pas le cas que le ministère de l’Energie a invité à la rencontre d’hier des parlementaires pour leur expliquer les enjeux et les défis autour du gasoil. Pour M. Khelil, le problème «est plus sérieux qu’une simple introduction de taxe, c’est l’avenir de toute la politique énergétique du pays».

Le but du ministre est de réorienter la consommation nationale des carburants, en agissant sur les prix, en premier lieu. Selon lui, cette politique des prix doit «couvrir l’ensemble des coûts induits par l’utilisation des carburants, qu’ils soient directs ou indirects».