Au niveau mondial 5.300 milliards de dollars de subventions à l’énergie selon FMI

Au niveau mondial 5.300 milliards de dollars de subventions à l’énergie selon FMI

A l’échelle mondiale en 2015, le FMI a élaboré une étude dont il la publié sur son site Web et a déclaré que le coût des subventions énergétiques devrait atteindre une somme de 5.300 milliards de dollars. Le montant doit dépasse celui des dépenses publiques consacrées à la santé dans le monde.

Les observateurs de cette étude ont qualifié ce montant par le «faramineux» car probablement il dépassera la somme générale des dépenses publiques estimées à la santé dans le monde entier. Le pourcentage est égale à 6% du PIB mondial par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les subventions à l’énergie sont représentées comme la différence entre le coût réel et le prix payé par les consommateurs pour leur énergie, avec lesquelles on additionne bien évidemment la taxe sur la valeur ajoutée.

Le FMI a indiqué dans l’étude, que le coût de l’approvisionnement avec l’impact négatif de la consommation de l’énergie sont les deux facteurs principales du son coût réel. Les deux derniers facteurs sont définit par la consommation d’énergie sur l’environnement et la population avec les émissions de carbone ainsi que le trafic routier.

Selon l’ordre du montant et les statistiques on trouve que la Chine a le montant le plus élevées des subventions égale à 2.300 milliards de dollars, suivie d’une somme de 699 milliards de dollars pour les Etats-Unis, par la suite 335 milliards de dollars des subventions pour la Russie, de 277 milliards de dollars de l’Inde, 157 milliards de dollars du Japon et de 330 milliards de dollars pour l’Union européenne.

Pour résoudre et trouver des solutions à ce problème, plusieurs pays dans le monde beaucoup de pays ont suivi des progrès considérables concernant les subventions énergétiques. Dernièrement beaucoup de pays ont eu la possibilité de réduire la différence entre les prix internationaux et les prix nationaux, ce qui donne une baisse de dépenses des subventions énergétiques égale à 190 milliards de dollars entre 2011 et 2015. Parmi ces pays figurent le Yémen, la Tunisie, l’Algérie, l’Angola, la Thaïlande,  la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Soudan, l’Indonésie, l’Egypte, l’Inde, la Malaisie, la Jordanie, la Mauritanie, le Maroc et le Mexique.

Vous pouvez trouver des appels d’offre en Algérie ou ailleurs sur les portails Web B2B dans le secteur d’environnement et d’énergie.